Les 9 et 23 juin derniers, un train militaire a circulé entre Castres et St Jory. Une circulation peu commune mais pas inédite sur cette ligne !

St Sulpice-Castres-Mazamet est une ligne, en matière de circulations ferroviaires, peu intéressante : beaucoup de Régiolis, quelques X 72500, 73500 et AGC. Le trafic fret a déserté la ligne depuis les quelques trains de bois assurés par Régiorail en 2014 depuis Castres. Alors, quand un train militaire vient sortir de sa torpeur cette ligne tout TER, il faut en profiter ! Depuis 2013, aucun train militaire n'avait atteint Castres, où se trouve le 8ème RPIMA (Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine).

Une première circulation de ce train au départ de Castres avait eu lieu le vendredi 9 juin. Le 23 juin, il s'agissait du retour des militaires et de leurs équipements sur Castres. Tractée par une BB 60000 Fret SNCF, la rame était composée de wagons pour le transport de véhicules ainsi que d'une voiture Corail couchette Fret SNCF et d'un wagon aux parois coulissantes.

La BB 60140 et sa rame approche de Castres et passent aux alentours de Guitalens, le 23 juin 2017.

La locomotive vient d'effectuer un tête à queue et est prête à manoeuvrer la rame en gare de Castres.

La voiture couchette et le wagon couvert sont les premiers wagons manoeuvrés.

 

La rame est séparée en deux parties. La BB 60140 enlève la première demi-rame pour la mettre à quai.

Pour ne pas avoir à demander de sillon pour pénétrer sur les voies principales de la gare de Castres, la butte du triage a été utilisée. Le triage a retrouvé un peu de son activité en ce 23 juin !

Mise à quai de la première demi-rame.

Une fois déchargée, la demi-rame est garée. La BB 60140 mettra ensutie à quai la seconde demi-rame.

Durant quelques heures, la gare de Castres a retouvé une certaine activité... Un TER de Mazamet entre en gare.

 

Après 2h15 de manoeuvres effectuées à un rythme soutenu, la rame vide quitte Castres, replongeant la gare dans un lourd silence. Les voies du triage rouilleront jusqu'à un prochain train, on l'espère !

©Ferrovi11, juin 2017