Il y a des trains touristiques où l'histoire se mêle au plaisir du jeu. Le train touristique à voie de 50 cm de St Lieux les Lavaur (81) en fait partie. Retour en image sur une belle après-midi.

Petit résumé d'une longue histoire...

Né au début des années 1970 d'un groupe de passionnés, sur les traces de l'ancienne ligne à voie métrique reliant St Sulpice-Laboutarié fermée en 1931 frappée par la crise mondiale. C'est donc sur la plateforme, abandonnée, de cette ancienne ligne que l'idée d'un train touristique a germée. Peu à peu, du matériel a été amassé, en voie étroite de 50 cm (réseaux industriels principalement). A l'époque, ce matériel ne manquait pas. Il était en nombre entreposé dans des usines, casses... Et pas encore féraillé contrairement à aujourd'hui. Le réseau du Chemin de Fer Touristique du Tarn a donc commencé avec de la voie portable, qui ne convenait plus au fil des ans à la demande touristique. Cette voie à ensuite été remplacée par de la voie plus lourde, sur de vraies traverses et ballastée. Idem pour le matériel. La traction débuta avec les premières locomotives récupérées, des locotracteurs des Salins du Midi (11), et des voitures à essieux. Petit à petit, les vapeurs sont arrivées (locomotives Decauville et Couillet), au nombre de trois, et c'est elles qui assurent les trains en plus des locotracteurs.

Aujourd'hui, la ligne, longue de 3,5 km, relie la gare de St Lieux les Lavaur aux Jardins des Martels, dans un parcours assez bucolique traversant bois et champs, avec un parcours débutant en plein village, voie noyée dans la rue s'il vous plaît!La traction des trains est effectuée par les deux locomotives à vapeur Decauville 020 T n°3 et 4, et plusieurs autres locotracteurs restaurés. Beaucoup de matériel à voie étroite (voie de 50 et de 60) est notamment sauvegardé et restauré par l'association, stocké dans un moderne bâtiment en cours de finition.

La Decauville 020 T n°3, stationnée sur la voie du dépôt de la gare de St Lieux.

En voyage!

Mise à quai de la rame par la Decauville n°3, pour le train de 14h30.

Vue du centre d'interprétation en cours de finition, depuis le train. A gauche, les voies mènent au dépôt.

 

Arrivée aux Martels. Au loin, la voie continue, sur quelques mètres, avec à la clé un projet de prolongement de la ligne.

 

Après une visite des jardins, notre train arrive, toujours emmené par la petite Decauville et sa rame de balladeuses.

Tête à queue de la locomotive.

En voiture... Avec un parcours bien bucolique et  l'arrivée du train en gare de St Lieux.

Tête à queue de la locomotive à St Lieux.

Plein d'eau pour la decau', pour le prochain dépar

 

Traversée en plein village du train au départ de St Lieux.

C'est au tour de la rame emmenée par le locotracteur Schöma de partir, cette fois en service W (Vide Voyageurs, W) pour garer la rame au dépôt.

Petit aperçu du matériel des CFTT, avec en 1° l'intérieur du centre d'interprétation, et en 2° et 3° deux vues du matériel au dépôt, avec notamment la 030 T Couillet.

Si l'on résume cette journée: beau temps, beaux trains, membres sympathiques... Un régal!

Pour plus d'informations:

 

L'association

Association pour la Conservation Occitane de Véhicules Anciens (ACOVA), a été créée dans le but de construire et d'exploiter le Chemin de Fer Touristique du Tarn (CFTT).

http://www.cftt.org

 

Jardin des Martels, parc floral à 30 km au nord de Toulouse

Le Jardin des Martels, parc floral de 35000m² au nord de Toulouse, est classé parmi les plus beaux de France. Il regroupe plus de 2500 variétés de plantes.

http://www.jardinsdesmartels.com


©Ferrovi11, juillet 2016

Reportage effectué le dimanche 3 juillet 2016