Ça y est, le glas des autorails unifiés encore en service commercial de la SNCF a sonné... Je ne parle pas des X 73500, mais des X 2100. Ces vaillants descendants des X 2800 vont bientôt disparaître, en décembre 2015. A l'heure où vous lisez cet article, ils auront sans doute déjà disparus des rails de Midi-Pyrénées. Heureusement, mon appareil photo en main, j'ai pu photographier ces valeureux autorails, sur la ligne Toulouse-Rodez notamment. Les voici donc en photos, mais d'abord une petite rétrospective historique et technique s'impose selon moi.

Croisement d'X 2100 à Limoux, sur la ligne Carcassonne-Quillan (11), dans les années 1980, à l'époque où la desserte de la ligne s'effectuait en X 2100. (ph. LVDR)

Les X 2100, avec les X 2200 (leurs cousins dont ils sont dérivés), forment une grande famille! Construits par ANF au début des années 1980, ils étaient présentés comme une nouvelle génération d'autorails, en comparaison des X 3800 ou les Caravelles. En 2008, la région Midi-Pyrénées commença à moderniser ses X 2100, en leur appliquant la livrée TER gris et bleue en remplacement de leur ancienne livrée bleue et blanche (comme les X 2800 modernisés). Ils pouvaient d'ailleurs circuler avec des X 2800 ou 2200. En 2015, certains X 2100 portaient encore, malgré les tags, la livrée d'origine, comme l'X 2126 par exemple.

Les principaux services des X 2100 s'effectuaient en Midi-Pyrénées et Bretagne, et c'est dans ces régions qu'il achèveront leur carrière.

L'X 2126 en Bretagne, au Pénity, (22), en 1990 (ph Delcampe).


Aujourd'hui, les X 2100 opèrent en Bretagne, et en Midi-Pyrénées jusqu'au 12 décembre 2015.

Le dernier autorail en livrée d'origine et non modernisé en juin 2015 à Albi-Ville, et une composition désormais historique en Midi-Pyrénées: 3 X 2100 encadrant une remorque, au printemps 2015.

 

 

 

Dépôt de Toulouse, en mai 2015: à gauche une rame comprenant l'irréductible X 2126, et à droite L'X 2129 au 1er plan et au second l'X 2125.

Arrivée en gare d'Albi-Ville d'un X 2100 au printemps 2015.

Les X 2200, eux, en revanche, sont toujours en service commercial en Aquitaine notamment. Mais la radiation a déjà commencé, tout comme pour les X 2100 Bretons.

Espérons donc que des associations de sauvegarde de matériel ferroviaire ou des trains touristiques sauvegardent ce matériel, à l'image des X 2800 et des Caravelles.

On constate donc que le matériel ancien n'en a plus pour longtemps, car il est rapidement remplacé par les AGC, Régiolis et autres, tout comme les rames tractées.

12 décembre 2015, dernier train assuré en X 2100 en Midi-Pyrénées:

X 2100 en Midi-Pyrénées: ADIEU

Peu avant la gare d'Albi-Madeleine.

 

 

 

 

©Ferrovi11, décembre 2015.