Les mystères du chemin de fer sont nombreux, et souvent cachés... Petite présentation aujourd'hui de ce fourgon, inconnu jusqu'ici...

Ce fourgon électrique a été construit dans les années 60 sur la base des automotrices Z 7100. Ces fourgons formaient une petite série : BB E 4951 à 4957. Contrairement au Z 7100, les fourgons comportaient deux boggies moteurs. Ces fourgons avaient été étudiés pour assurer sur les lignes du sud-ouest et autour de la ligne mythique de l'ancien PLM pour acheminer des wagons de marchandises isolés et des voyageurs des deux classes. La puissance installée permettait l'acheminement d'une dizaine de wagons en charge.

 

DSC07059

L'acheminement sur le pont du Taude avec un Y 7100. (ph J-P Lescure)

DSC07060


L'attelage lourd avait été installé sur ces fourgons. Une voiture voyageurs pouvait y être attelée, le fourgon assurant le chauffage électrique l'hiver. La formule n'a pas résisté aux camions et aux grèves du chemin de fer, ce qui explique le peu de retour dans la presse spécialisée et de photos d'amateurs ferroviaire. Après cinq années d'activité plus que réduite, six fourgons ont été démolis, seul un exemplaire avait  été préservé pour des essais de traction avec de nouveaux moteurs plus puissants. Des passionnés l'ont retrouvé il y a de nombreuses années à Sète (chez le ferrailleur et fossoyeur des141R) en attente de ferraillage et mis à l'abri puis restauré. A ce jour il est en attente d'agrément pour des circulations de MV historiques. Comme quoi il existe certainement encore des matériels préservés, mais oubliés, même des historiens de la chose ferroviaire. Même Jacques DEFRANCE*, ne mentionne pas l'existence de ce fourgon, ce qui fait dire que parfois du matériel passe à la trappe sans avoir au moins un diagramme et quelques photos dans un ouvrage de référence.

Texte et photos: Jean-Pierre Lescure

* Jacques DEFRANCE est auteur, et a notamment publié Le matériel moteur de la SNCF, une référence incontestable pour les ferrovipathes.

 

 

 

Poisson d'avril!