Vous devez vous demander ce qu'est ce nom compliqué. Il s'agit en fait un wagon muni d'un bras motorisé avec une nacelle, qui permet aux techniciens d'inspecter les ouvrages d'art comme les ponts. Heureuse surprise, je l'ai attrapé à Carcassonne, et ai eu droit à une visite de l'engin de la part de l'agent Infra qui était présent. (J'étais ravi!).

Caractéristiques:

-142 tonnes (l'engin le plus lourd de la SNCF)

-Construit dans le années 1980

-Vitesse max remorqué: 100 km/h

-Construit sur un chassis de wagon lourdes charges (par ex pour transporter les générateurs EDF ou les caissons de déchets nucléaires)

-4 bogies Y 11b

DSCF5245

Vue de deux des 4 bogies Y 11b du wagon.

DSCF5240

Panorama de la rame, tractée par l'Y 9005.

Du lourd...

 "Avant, l'agent était seul à s'occuper de l'engin, et il logeait dans la cabine sur le wagon. Maintenant, nous sommes deux et nous logeons dans la voiture de cantonnement" En effet, sur le wagons, une partie couverte est présente et à l'intérieur se trouve une cabine assez cossue, deux couchettes, le gaz, l'eau courante... Bref, un minimum de confort, car l'engin vient de Caen, et les agents formés aussi. Après avoir été immobilisé 5 mois à Lézignan pour un change d'essieu "Ils ont du faire venir une grue de 300 tonnes", m'informe l'agent. En effet, 142 tonnes... Il m'explique le fonctionnement, et me dit qu'ils partiront en tournée sur la ligne Carcassonne-Quillan, heureuse coïnsidence! L'engin est accompagné par une voiture de cantonnement et quatre wagons ateliers. Et bien sur tracté par l'Y 9005, faisant partie d'une série de locotracteurs modernes construits sur la base d'Y 7100. "C'est sur, la conduite est plus facile avec l'électronique, mais le plaisir n'y est plus trop...".

DSCF5273

Fonctionnement de l'engin:

Le bras se déplie avec la nacelle et les "contrôleurs" dedans. Ils manoeuvrent  depuis le second poste de commande, situé lui aussi dans la nacelle. Le bras va inspecter le pont en décrivant un espèce d'arc de cercle depuis la plateforme. Bien sur, m'explique-t-il, le wagon possède des vérins qui exercent une pression sur les bogies pour enlever tout mouvement de la suspension et ainsi gagner de la stabilité. 

DSCF5283

DSCF5284

Vue du bras et de la nacelle.

DSCF5282

Le poste de commande sur le wagon

DSCF5279

Petit aperçu de l'intérieur de la cabine.

DSCF5280

Le second poste de commande

DSCF5275

Elog national, il paraît que ce n'est pas pareil que l'Infra... Sachez quand même que l'engin vient de Caen, où se trouve la base des engins spéciaux de l'élog national.

DSCF5276

Et pour finir une petite photo de l'Y 9005, car il faut quand même le tracter, l'engin!

 

Toutes photos ©Ferrovi11 fev 2015

 Je remercie vivement l'agent Infra pour m'avoir fait visiter l'engin, que je n'aurais jamais cru visiter!!