Nous sommes en 2014, et la crise a eu raison de la ligne Carcassonne-Quillan. Plusieurs fois, elle a évité la fermeture, notamment dans les années 70, mais le nombre de voyageurs a toujours remis en question cette fermeture avec le nouveau tarif de la Région, "le train à 1euro". De plus, l'état de la ligne reste à désirer. Certaines parties ont été renouvelées (le plus souvent sur Carcassonne-Limoux, avec par ex la déviation de la voie après la gare de Limoux pour laisser place à une rocade, = RVB, digne d'une LGV!! Ou alors il y a quelques mois, la réfection du passage à niveau sur la D 118 direction Carca.), mais la plus grande partie de la ligne est équipée en rail double champignons.

De Carcassonne à Limoux, la desserte est plus fournie, mais par contre, de Limoux à Quillan, les trains ne circulent plus qu'en semaine, un aller de Quillan (le train à passé la nuit en gare) à Carcassonne tôt le matin, un autre en début d'après-midi et un aller le soir, le train "dormant" à Quillan pour repartir le lendemain matin. Cette desserte est complétée par des autocars.

P1030852P1030831

La voie au niveau de la gare d'Espéraza. Elle est toujours équipée en rails double champignons, et la voie est dans les broussailles.

Le TER de l'après-midi, passant à 13h28, arrive en gare de Couiza. 13/04/15

Peu après Campagne sur Aude, le TER se dirige vers Quillan, le 19 avril 2016.